Publié le 28 Janvier 2016

L'allaitement maternel représenté en peinture

Que l’on n’imagine pas que le bonheur d’allaiter renvoie au plaisir de la caresse ou de la succion des seins dans l’acte sexuel, qu’il en serait comme une sorte de répétition attardée, d’image inadéquate, ou de préfiguration incertaine. C’est un bonheur spécifique, dur et rond comme un beau galet. Un bonheur qui n’en rappelle ou n’en prévoit nul autre semblable. Un bonheur clos, entier.

Qu’on ne dise pas non plus que c’est l’idée du don qui est plaisante […] à la femme qui allaite. C’est le corps qui est heureux quand le lait monte dans les seins comme une sève vivace, c’est le corps qui est heureux quand le bébé tète.

                                                               Annie Leclerc, Parole de femme, ©Grasset, 1974

 

 

 Julius Gari Melchers: artiste américain
 Julius Gari Melchers: artiste américain

Julius Gari Melchers: artiste américain

Après que le petit enfant est né, une vraie mère le doit nourrir de ses mamelles, qui est la belle fontaine que dame Nature sage et provide a préparée à cet effet (…) et quel passe-temps plus grand pourrait avoir une femme en ce monde que celui qu'elle en a, en allaitant ses petits enfants, desquels le petit patois et jargon gracieux (…) passent tous les badins du monde.

                                                                                 Michel de Montaigne : Essais, 1580

Harold Gilman : peintre Britannique
Harold Gilman : peintre Britannique

Harold Gilman : peintre Britannique

  Ernest Neuschul :Peintre allemand

Ernest Neuschul :Peintre allemand

L'allaitement maternel représenté en peinture

D’un geste simple et tranquille, Marianne dégrafa largement son corsage ; elle sortait le sein blanc, d’une douceur de soie, dont le lait gonflait la pointe rose ; telle que le bouton d’où naîtrait la fleur de vie. Et elle fit cela sous le soleil qui la baignait d’or, en face de la vaste campagne qui la voyait, sans la honte, ni même l’inquiétude d’être nue ; car la terre était nue, les plantes et les arbres étaient nus, ruisselants de sève. La mère sentait autour d’elle cette source qui jaillissait. Ce n’était pas seulement elle qui nourrissait, les sucs printaniers gonflaient les sillons, faisaient pousser les arbres et l’herbe où elle était assise. Elle sentait également cette sève montant en elle, qui lui donnait le lait qui s’écoulait de sa poitrine. C’était un véritable flux de lait, le flux vital qui fait pousser de nouvelles semences.

                                                                                         Emile Zola, Fécondité, 1899

 

 

 

L'allaitement maternel représenté en peinture

Elle fut jalouse de la nourrice, et quand le petit assoiffé tendait les bras vers le gros sein aux veines bleuâtres, et prenait entre ses lèvres goulues le bouton de chair brune et plissée, elle regardait, pâlie, tremblante, la forte et calme paysanne, avec un désir de lui arracher son fils, et de frapper, de déchirer de l'ongle cette poitrine qu'il buvait avidement.(…) Elle se fâcha, pleura, implora ; mais on resta sourd à ses prières. Il fut placé chaque soir auprès de sa nourrice ; et chaque nuit la mère se levait, nu-pieds, et allait coller son oreille au trou de la serrure pour écouter s'il dormait paisiblement, s'il ne se réveillait pas, s'il n'avait besoin de rien.

                                                                                Guy de Maupassant: Une vie, 1883

 

Lucílio de Albuquerque : peintre, dessinateur et professeur Brésilien

Lucílio de Albuquerque : peintre, dessinateur et professeur Brésilien

Akseli Gallen-Kallela : peintre et graveur finlandais.

Akseli Gallen-Kallela : peintre et graveur finlandais.

Cet article participe au " tableau du samedi " de chez Lady marianne ...

Pour en savoir plus cliquez ici

Voir les commentaires

Rédigé par Mariette URRUTY / Urga

Publié dans #PEINTURE A THEMES

Publié le 20 Janvier 2016

Rosa Bonheur 1822-1899 : artiste peintre et sculptrice française, spécialisée dans les scènes de genre avec des animaux et la peinture animalière.

Rosa Bonheur 1822-1899 : artiste peintre et sculptrice française, spécialisée dans les scènes de genre avec des animaux et la peinture animalière.

Mon âne
 
Je témoigne à mon âne
Une amitié profane
Sentiment très profond
Je pressens dans le fond
Cette immense injustice
Dont les ânes patissent.
 
On les prétend tétus
Sans la moindre vertu
Sans qualité aucune
Mais remplis de rancune.
 
Pour comble de l'horreur
On a poussé l'erreur
A les trouver stupides
Fades et insipides.
 
Mais tout est archi-faux
Ils n'ont pas ces défauts,
Ils sont doux et fidèles
Et de vertu modèle.
 
Bien plus intelligents
Que bien souvent des gens
Qui ne savent que braire
Quand ils devraient se taire !

                                                        

                                                              B. Casadeus

Edgar Hunt 1876–1953 Artiste animalier Britannique
Edgar Hunt 1876–1953 Artiste animalier Britannique

Edgar Hunt 1876–1953 Artiste animalier Britannique

Nykolaos Lytras 1883-1927: peintre Grec
Nykolaos Lytras 1883-1927: peintre Grec

Nykolaos Lytras 1883-1927: peintre Grec

 

J'aime l'âne si doux


 

J'aime l'âne si doux
marchant le long des houx.
Il a peur des abeilles
et bouge ses oreilles.
Il va près des fossés
d'un petit pas cassé.
Il réfléchit toujours
ses yeux sont de velours.
Il reste à l'étable
fatigué, misérable.
Il a tant travaillé
que ça vous fait pitié.
L'âne n'a pas eu d'orge
car le maître est trop pauvre.
Il a sucé la corde
puis a dormi dans l'ombre.
Il est l'âne si doux
marchant le long des houx....

 
Francis Jammes

 

 
Isaac Lazarus Israëls 1865-1934 :Peintre Néerlandais
Isaac Lazarus Israëls 1865-1934 :Peintre Néerlandais

Isaac Lazarus Israëls 1865-1934 :Peintre Néerlandais

Herbert William Weekes 1864–1904 : Peintre animalier Britannique

Herbert William Weekes 1864–1904 : Peintre animalier Britannique

                        Sujet dédié aux amoureux des ânes ,  et .....à "Trotro" en particulier ;) ;)

Voir les commentaires

Rédigé par Mariette URRUTY / Urga

Publié dans #PEINTURE A THEMES

Publié le 18 Janvier 2016

Franz Xaver Messerschmidt 1736-1783  : Auto portrait

Franz Xaver Messerschmidt 1736-1783 : Auto portrait

Franz Xaver Messerschmidt: né le 6 février 1736 à Wiesensteig en Bavière

est un sculpteur Germano Autrichien du siècle des lumières .

Dès l'âge de dix ans, après le décès de son père, il commence l'apprentissage de son métier en Allemagne chez son oncle  Johann Baptist Straub, important sculpteur sur bois.

Franz Xaver Messerschmidt s’installe à Vienne où il étudie à l’Académie des Beaux-arts en 1755 . Employé à l’Arsenal, il se familiarise avec le travail du métal et après un séjour de plusieurs mois en Italie, en 1765, il revient à Vienne.

Sa parfaite maîtrise et son style lui font vite une renommée et il devient naturellement portraitiste des cercles aristocratiques . Il exécute des portraits spectaculaires du couple impérial et de personnalités de la cour comme le prince Josef Wenzel de Liechtenstein.

Franz Xaver Messerschmidt a 24 ans quand il réalise le portrait de l'Impératrice Marie-Thérèse (Bronze doré)

Franz Xaver Messerschmidt a 24 ans quand il réalise le portrait de l'Impératrice Marie-Thérèse (Bronze doré)

Joseph de Lorraine, en tant qu'empereur des Romains, Joseph II

Joseph de Lorraine, en tant qu'empereur des Romains, Joseph II

En 1774 , soupçonné de troubles psychiques qui empêchèrent sa titularisation comme professeur à l'Académie des Beaux arts de Vienne , l'Académie lui est fermée.

Le sculpteur ne reçoit plus de commande et se retrouve isolé .

C'est alors qu'il commence à sculpter pour lui ses célèbres têtes expressives.

Il quitte l’Autriche en 1775. Après un séjour dans sa patrie d’origine, il part en 1777 s’installer chez son frère cadet, le sculpteur Johann Adam Messerschmidt

à Presbourg (aujourd’hui Bratislava).

Il y poursuit avec ferveur la production de têtes sculptées, appelées après sa mort

 

                                « têtes de caractère »

 

 

 

Têtes de Caractère” de Messerschmidt  , Matthias Rudolph Toma(1839, lithographie)

Têtes de Caractère” de Messerschmidt , Matthias Rudolph Toma(1839, lithographie)

En 1780, il s'achète sa maison, continue de travailler à ses têtes et reçoit aussi des commandes notamment plusieurs portraits du duc Albert de Saxe Teschen, gouverneur de Hongrie .

 

Le duc Albert-Casimir de Saxe-Teschen , gouverneur de Hongrie .

Le duc Albert-Casimir de Saxe-Teschen , gouverneur de Hongrie .

Parallèlement, les troubles intérieurs qui ont agité sa personnalité avant son départ de Vienne se développèrent indéniablement à Bratislava.  Son ami Friedrich Nicolai, écrivain et philosophe, écrit que l'artiste se disait persécuté par des esprits qui le faisaient souffrir moralement et physiquement, notamment dans le bas-ventre et les cuisses. Pour les maîtriser, l'artiste avait trouvé le moyen efficace de se pincer et de faire des grimaces devant le miroir, remède qu'il avait immortalisé à l'époque à travers une soixantaine de têtes différentes grandeur nature, qui « toutes étaient des autoportraits »…

…

 

’homme qui bâille, 1771-1781. Etain

’homme qui bâille, 1771-1781. Etain

L'homme de mauvaise humeur 1771-1783 Etain

L'homme de mauvaise humeur 1771-1783 Etain

L’Artiste tel qu’il s’est imaginé en train de rire, 1777-1781. Étain

L’Artiste tel qu’il s’est imaginé en train de rire, 1777-1781. Étain

L’homme renfrogné, 1771-1783. Albâtre

L’homme renfrogné, 1771-1783. Albâtre

L’artiste d'apparence robuste meurt vraissemblablement d'une pneumonie le 19 août 1783  et ses œuvres deviennent la propriété de son frère qui en vendra 49 à un cuisinier qui les exposera, affublées de titres divertissants, restés depuis en vigueur : L'Homme qui pleure comme un enfant, L'Homme souffrant de constipation, ou encore Le Bassoniste incapable ...

 

 

Les Têtes de caractère de Franz Xaver MESSERSCHMIDT
Les Têtes de caractère de Franz Xaver MESSERSCHMIDT

Messerschmidt fut un créateur impliqué dans les débats de son temps (en particulier sur l’expression des passions et l’étude du corps humain) . Ces têtes manifestent l’expression d’un génie attentif à décrire les multiples aspects des tensions de l’âme.

La fidélité avec laquelle l’artiste rend l’expression du visage (yeux grands ouverts ou fermés par des paupières serrées, bouches grimaçantes, traits crispés) sont impressionnantes de maîtrise

Humour ou folie ? Où tout simplement la quête compulsive d'une représentation parfaite des différents sentiments humains ? Ce qui est sûr c'est que ces têtes de caratère influancent encore  le travail de nombreux artistes.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Mariette URRUTY / Urga

Publié dans #SCULPTURE