Publié le 5 Mars 2009

Taguée pour un "super tag" par Seconde Chance ... ICI 

1 / Quel serait ton nom de super héro / héroïne ?

"Urga choco la tchica"


2 / Ton super pouvoir ?

Tout transformer en chocolat
pour redonner le sourire aux personnes tristes .

 


 Photos prises au salon du chocolat



3 /Comment as-tu eu ces pouvoirs ?

En tombant dans un chaudron de Nutella lorsque j'étais petite .


4 / Ta phrase fétiche ?


5 / Ton costume et accessoires ?





 6 / Dans la vrai vie tu serais ?


7 / Ton pire ennemi ?



8 / Ton point faible ?

Le chocolat ...

9 /Et pour une super aventure coquine se serait avec qui ?

heuuu ... ça c'est indiscret ...






Pour cette fois ,
je laisse libre choix de continuer ce tag à qui en a envie .
Merci à "Seconde  Chance" et bonne journée à tous

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #TAGS DES BLOGUEURS

Repost 0

Publié le 4 Mars 2009

Voici les explications en détail de la page "scrap récup écolo"
du défi lancé par
Maria



1/faire le tour des placards et récupérer ce qui peut servir





2 / Préparer le support :
Ici , une feuille de papier recyclé récupérée  il y a quelques temps  pour faire autre chose , 
(emballage des cageots de fruits et légumes )
et collée sur un morceau de carton  30X30 cm


 

 

3/ Découper la boîte à oeufs pour obtenir des petites fleurs de tailles différentes ,
collées les unes dans les autres avec le pistolet à colle .



4 / découper des feuilles dans le carton et le carton ondulé .
Certaines ont été découpées au ciseaux cranteur
Les fixer  sur un petit bout de carton rond
Coller la fleur par dessus





5 / Autre fleur avec une coquille de noix
(reste d'un rideau de porte réalisé il y a quelques mois ... que j'oserai peut être un jour mettre en ligne hihihi)
du raphia
des coquillages d'un collier cassé.




6/ Sur un morceau de papier cartonné marron , coller la photo
Là , je l'ai entouré avec un morceau de gallon qui traînait dans ma boîte à couture.
Coller le tout sur le support



7 / Couper des bandes de carton 1/2 cm d'épaisseur environ .
Sur un des bord coller un coquillage et enrouler en collant sur quelques centimètres
 pour obtenir des serpentins de taille différentes.



8 / Procéder au collage de l'ensemble
En bas à gauche , un reste de carton marron avec un bout de gallon et un coquillage
""Esprit nature"" a été écrit à la gouache
ainsi que les touches de jaunes qui sont sur les fleurs .
Quelques coquillages collés par ci par là en plus ,
Et voilà .....


Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #JE M' AMUSE

Repost 0

Publié le 3 Mars 2009

La flore de Nouvelle Calédonie est très riche

Sur moins de 20 000 km2 on dénombre actuellement plus de 3380 espèces indigènes et on estime qu'il y aurait encore 200 à 300 espèces à découvrir.

Près de 80% de toutes les espèces sont endémiques






La Nouvelle-Calédonie possède une des toutes premières plantes à fleurs, l'Amborella
qui remonterait à plus de 130 millions d'années




On retrouve classiquement
5 types d'écosystèmes, définis par leur couvert végétal :

La forêt humide :

Elle porte également le nom de forêt dense ou de forêt primaire. Elle correspond à des zones où l'action de l'homme n'a pas été importante. Elle est peuplée de kaoris, de houps et de hêtres

 Kaori


                                                                                         

La forêt claire :

Elle est essentiellement constituée de feuillus,
surtout de pins colonnaires, de chênes-gommes et de kaoris.


Sur les 19 espèces d'araucarias connus dans le monde,
13 sont néo-calédoniennes, dont le "pin colonnaire",
arbre symbole qui orne les rivages du Sud et qui caractérise la fameuse Île des Pins.





Le maquis minier :

Il est constitué de plantes arbustives, d'herbes ligneuses et de fougères.
La végétation est en amas denses et riches.


La flore du maquis minier compte 1 140 espèces de végétaux vasculaires (ou

plantes supérieures), dont 1 020 sont endémiques.

C’est le milieu qui présente le degré d’endémicité le plus élevé (90 %)
et ne rassemble pas moins d’un tiers des espèces du Territoire
.





Les savanes :

Elles sont le résultat de la destruction de la forêt dense par les feux de brousse.
Elles sont essentiellement constituées de niaoulis.



L'huile essentielle de Niaouli est extraite des feuilles .

Il faut 20 kilos de feuilles pour obtenir 30 ml d'essence.

C’est un puissant antiseptique et antiviral. C'est un élément indispensable de l'armoire à pharmacie et un allié précieux pour lutter contre tous les maux quotidiens. Elle est utilisée depuis toujours par les Kanaks de Nouvelle Calédonie pour purifier l'eau et soulager les maux de tous les jours. Le Niaouli est aussi appelé "arbre à peau"

en raison des couches successives d'écorces de son bois qui sont utilisées pour la réalisation de murs et de toits de cases




La mangrove :

Elle est située dans la zone littorale soumise à l'influence des marées, sur un sol salé. Elle est essentiellement constituée de palétuviers











 

 










Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #NOUVELLE- CALEDONIE

Repost 0