Haïku/peinture : Aleksander Lazenko (1893-1944) Duo/interblogs

Publié le 19 Janvier 2009


Sur une idée commune entre deux blogs :
Urga propose une toile de maître
 par semaine,
Bruno écrit un haïku en légende.
Peinture et poésie brève se rejoignent :
le temps d'un instant, rencontre virtuelle


  **************************



                       Aleksander Lazenko (1893-1944)



On a perdu

la trace d'un grain de sable

dans le désert

haïku 2009 Bruno Robert



D'autres Haïkus sur le blog de Bruno
Ici... à "L'encre des mots".











                                                                                     

Rédigé par Urga

Publié dans #HAIKU ILLUSTRE- entre deux blogs

Repost 0
Commenter cet article

odettef 05/02/2009 08:26

Ben v'là ! Va pas être facile de le retrouver celui là !
Je découvre ton blog. Et j'avoue qu'une fois commencer j'ai cru ne pouvoir m'arrêter ! Mais je m'arrête sur cet article aujourd'hui, et reviendrai pour continuer !
Ton blog est magnifique et très riche. Vraiment j'apprécie un tel chef d'oeuvre, je suis éblouie !
Je te souhaite une bonne journée et te dis à bientôt.

Urga 06/02/2009 09:41


Merci Odette ... A bientôt bonne journée à toi aussi


Azalaïs 23/01/2009 11:55

c'est une toile magnifique, je m'inscris à ta newletter parce que j'aimerais bien participer!

Urga 23/01/2009 22:22


Je prends note ...merci ... on en reparle demain ... bisous bonne nuit


Bernard 23/01/2009 11:55

Le Haïku est art plus que difficile...un état d'esprit très particulier ...Un nuancier infiniment subtil qui,le plus souvent,nous échappe....Le Haïku est en fait quasi-inaccessible aux occidentaux et les traductions qui en sont faites sont, de plus, très approximatives si ce n'est fluctuantes..
Les malheureuses tentatives faites sur les blogs me semblent dérisoires et le plus souvent risibles ...tentons de rester zen et laissons le raffinement de ce jeu d'esprit aux maitres orientaux...

Urga 23/01/2009 22:21



tant que les gans écrivent ... ils ne font pas la guerre ..et ne disent pas de mal de leur voisin .....Il n'est ^pas question ici de se substituer aux grands maitres de Haiku dont nous ne
maitrisons pas toutes les subtilités ni les us et coutumes... "juste un exercice d'écriture "... un moment de partage .....



Asmaa 20/01/2009 16:29

Très belle toile!!!

Bonne journée!!

liedich 20/01/2009 13:05

Oui, j'aime ces toiles orientales, j'en ai achetées certaines en Tunisie et d'autres sur le net.
l'haïku est un rayon sur le sable chaud, qui se repose à l'ombre du chameau.
Merci.

Je viens de m'abonner à tes articles et te mets dans mes liens / urga quand la musique se peint.

Christian le grillon 20/01/2009 08:01

Bonjour,

Et le berger ira chercher le chamelon égaré, car nul ne doit manquer à la table du Seigneur.

Voici la parabole qui m'est venue à l'esprit en lisant les mots sous le tableau.

Bises du grillon qui trouve interessante l'idée d'un couplage entre deux blogs.

fab 20/01/2009 00:47

je trouve ça extrêmement parlant "on a perdu la trace d'un grain de sable dans le désert" ça me fait penser au sablier, au sablier du temps, un grain là y a une importance bien plus cruciale qu'il ne semble au premier abords :-)
big bisous

Arachnée 19/01/2009 23:58

superbe, pas d autres mots

teresa 19/01/2009 19:26

J'adore cette toile !!! elle évoque superbement l'immensité et en même temps la quiétude du désert..

blanchesor 19/01/2009 19:00

le soleil brodait les dunes, d'ombres majuscules.

Bruno 19/01/2009 17:06

un petit coucou
Bises bruno

Urga 19/01/2009 18:54


Coucou Bruno ... bise aussi