Hommage à Mano Solo

Publié le 11 Janvier 2010

manosolo

"Tous les chemins ne mènent-il pas à la mort?
qui n’échangerait pas cent ans d’ennui
contre trente-cinq ans de vie?"

**********************************

"J’ai joué avec le soleil qui m’a cramé les ailes
mais je l’ai vu de si près que peu de gens peuvent en dire autant,
La liberté ou la mort j’aurai eu les deux,
La liberté ou la mort c’est mieux que finir vieux."

Extraits des paroles de la chanson "la liberté"
de l'album "Je sais pas trop" sorti en 1997

 



« Je Suis Venu Vous Voir » de l'album "Internationale Sha la la ' sorti en 1999




"Les gitans" de l'album "Dehors" sorti en 2000

Rédigé par Urga

Publié dans #MUSIQUE

Repost 0
Commenter cet article

miche 12/01/2010 18:21


Comme il est écrit, il chantait la colère, l'espoir, le cafard... Tout ce qui me tourmente en ce moment. MANU SOLO, un cri ! on en manque... tu lui rends un bel hommage ! bises de miche


Majorelle T. 11/01/2010 22:31


Bel hommage..
Paroles prémonitoires...
Merci de ta visite au Jardin, Urga.


☼♥ Lajemy ♥♪ 11/01/2010 22:29


bel hommage ! bonne soirée à toi bisous


denis 11/01/2010 21:32


j'aime beaucoup ce chanteur à la voix si "triste"


Dany58 11/01/2010 21:13


Bel hommage.
Je ne le connaissais pas bien, mais 46 ans, c'est bien jeune pour mourir...


Nickyza 11/01/2010 16:53


Moi aussi je suis triste de cette disparition...il avait une voix et des mots qui laissait deviner une personnalité "à part", touchante...
Je me souviens...mes fils avaient partagé une scène avec lui lors d'un festival de musique...
Bonne soirée à toi, Urga.


Malika 11/01/2010 16:17


Bel hommage. Bises. Malika


LADY MARIANNE 11/01/2010 14:23


bonjour URGA !!
j'espère que tu vas bien -
une belle chanson que j'avais oubliée
je dois avoir la mémoire qui flanche !! bientôt 54 balais pfff - je suis effayée par la vieillesse - le handicap - la perte de mémoire -
bonne semaine
bisous Lady Marianne


Quichottine 11/01/2010 14:13


Merci... je reviendrai voir les vidéos un peu plus tard.

Bonne journée, Urga.