Publié le 8 Mai 2010

Réalisation du premier carré :

 

Idéalement on préconise un carré de 120 X 120 avec au moins 20 cm de hauteur .

Je pense que chacun doit adapter la taille de son carré ( qui peut aussi être un rectangle) en fonction de ce qu'il veut y mettre et de l'endroit ou il veut le mettre .

L'essentiel étant de pouvoir accéder au centre et d'en faire le tour sans problèmes .

 

 

J'ai donc récupéré deux planches de 30 cm de large (qui feront une bonne hauteur) et de 2 cm d'épaisseur .

Je les ai coupé en deux pour obtenir 4 planches de 100 X 30 ....et  poncé car elles en avaient besoin

 

potager-au-carre.jpg

 

 1 / J'ai fixé les planches avec des équerres de récup qui trainaient dans ma" boite à outils magique" .

 

2 / J'ai ensuite badigeonné le tout de broux de noix pour tinter le bois et après séchage , de l'huile de lin pour le protéger  .

 

3 / Récup des demis rondins de bois qui bordaient le gazon à mon arrivée au logement ( que j'ai enlevé car je trouvais que ça "cassait" l'espace ).

Je les ai nettoyé ,  et les ai fixé avec des pointes de 4 cm sur le tour du carré .

Cette étape n'est pas une obligation , mais je souhaitais donner un petit côté "rustique" à l'ensemble.

 

4/ Fixation (sur chaque milieu de planche) d'un tasseau de 40 cm que j'ai grossièrement biseauté d'un coté . 

Lors de la mise en place du carré , ils seront enfoncés en terre et apporteront une bonne stabilité à l'ensemble .

 

5 / J'ai repassé  du broux de noix  pour unifier la couleur des rondins

et une couche d'huile de lin (encore) pour protéger le tout  .

 

et voilà le résultat :

 

 

confection-du-carre--15-.jpg

 

 

 Mise en place dans le jardin

 

 

potager-au-carre-copie-1.jpg

 

                                                       Il me reste à le remplir de terre .

Installer un système de tuteurage pour les tomates et autres légumes grimpants ,

bien réfléchir aux rotations des cultures que je vais mettre en place ,

(car toutes les plantes ne sont pas forcément  "copines")

 

 

A suivre ...............................................

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #POTAGER - LE JARDIN AU CARRE

Repost 0

Publié le 8 Mai 2010

1 / On a rien inventé :

 

jardin-moyen-age-medieval.jpg

 

 

L'origine de cette méthode est tout simplement le jardin médiéval qui , à l'époque , était composé de plantes aromatiques et médicinales que moines et curés cultivaient pour faire leurs propres remèdes , ainsi que des légumes anciens , condiments et petits fruits .

C'était donc avant tout , un lieu pratique qui permettait à la fois , de se nourrir et de se soigner .

 

jardin-medieval-au-carre.jpg

 

 

 

Les plantations étaient présentées en carrés surélevés dont les bords étaient fermés par des " plessis " en châtaignier , des pierres , parfois ou de petites haies .

Pour éviter les mauvaises herbes, les moines installaient un nid de paille entre les plantations, ce qui faisait un bénéfique effet de mulch.

 

Mulch ... ici

 

 

 

Cette technique a été remise au goût du jour dans les années 80 par l'américain Mel Bartholomew.

 

Son site internet ... ici 

 

2 / Avantages de cette méthode :

 

   

  • Gain de place et adaptable à toutes les tailles de jardin (même sur balcons et terrasses).

  • Pratique pour cultiver plusieurs variétés de légumes en petites quantités.

  • Le jardin étant plus compacte , il necessite donc moins d'eau .

  • Pas de labourage en profondeur .

  • Désherbage facilité ( donc moins de travail)

  • Le jardin est en hauteur (donc moins mal au dos )

  • Pas d'apport d'engrais ni de pesticides en raison de la rotation des cultures

  • Diversité permettant d'y mettre aussi des fleurs donc esthétisme .

 

 

 

 

Aussi , après de nombreuses réflexions et quelques recherches sur le net , la technique du « jardinage au carré » m'est apparu comme une évidence .

 

 

1/ Pour tous les avantages mentionnés ci dessus

 

 2/ Parce que je ne suis que locataire et il m'est inimaginable de retourner le gazon pour y mettre un potager .

 

3/ Parce que mon jardin n'est pas  très grand mais que j'aimerai quand même y planter quelques légumes et herbes aromatiques .

 

4/ Parce que ma santé ne me permet pas de labourrer , bêcher , biner et me baisser en permanence .

 

5/ Parce que , seule , je n'ai pas besoin d'un immense potager .

 

6/Parce que j'aime jardiner .

 

 

Déjà 6 bonnes raisons pour me décider et me lancer dans un projet qui m'a l'air tout de même bien sympathique mais qui va demander quelques  reflexions quand à la rotation des cultures.

 

 

A suivre ............................................

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #POTAGER - LE JARDIN AU CARRE

Repost 0

Publié le 21 Avril 2010

Grimshaw-Atkinson-1836-1893.jpg

 

De l'ombre ou de la lumière
Lequel des deux nous éclaire
Je marche vers le soleil
Dans les couleurs de l'hiver

De l'ombre ou de la lumière
Depuis le temps que j'espère
Retrouver dans un sourire
Toutes les lois de l'univers

 

("L'ombre et la lumière" Calogéro et Grand Corps Malade /extrait)

 

 

cole-thomas.jpg

 

larson-marcus.jpg

 

Realisation_du_19-04-10.jpg

 

Ivan-Aivazovski.jpg

 

ivan-constantinovich-aivazovsky-1817-1900.jpg

 

william-turner.jpg

 

 

  Ferdinand-Georg-Waldmuller--1793-1865-.jpg

 

 

  Ombres et lumières : Les grands peintres du clair-obscur

 

 

Le clair-obscur est une technique picturale dans laquelle des parties claires côtoient immédiatement des parties très sombres, créant des effets de contrastes parfois violents. Ce procédé a été mis au point dès la Renaissance, mais porté à son apogée par "Le Caravage " et ses suiveurs, puis par des peintres des écoles du nord, notamment Rembrandt.

 

le-Caravage--1571-1610-.jpg

 

Rembrandt--1606-1669-.jpg

 

Georges-de-La-Tour--1593-1652-.jpg

 

Hendrick-Ter-Brugghen--1588-1629.jpg

 

 

Communauté : "Le casse tête de la semaine "

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #PEINTURE A THEMES

Repost 0