Publié le 8 Mai 2010

1 / On a rien inventé :

 

jardin-moyen-age-medieval.jpg

 

 

L'origine de cette méthode est tout simplement le jardin médiéval qui , à l'époque , était composé de plantes aromatiques et médicinales que moines et curés cultivaient pour faire leurs propres remèdes , ainsi que des légumes anciens , condiments et petits fruits .

C'était donc avant tout , un lieu pratique qui permettait à la fois , de se nourrir et de se soigner .

 

jardin-medieval-au-carre.jpg

 

 

 

Les plantations étaient présentées en carrés surélevés dont les bords étaient fermés par des " plessis " en châtaignier , des pierres , parfois ou de petites haies .

Pour éviter les mauvaises herbes, les moines installaient un nid de paille entre les plantations, ce qui faisait un bénéfique effet de mulch.

 

Mulch ... ici

 

 

 

Cette technique a été remise au goût du jour dans les années 80 par l'américain Mel Bartholomew.

 

Son site internet ... ici 

 

2 / Avantages de cette méthode :

 

   

  • Gain de place et adaptable à toutes les tailles de jardin (même sur balcons et terrasses).

  • Pratique pour cultiver plusieurs variétés de légumes en petites quantités.

  • Le jardin étant plus compacte , il necessite donc moins d'eau .

  • Pas de labourage en profondeur .

  • Désherbage facilité ( donc moins de travail)

  • Le jardin est en hauteur (donc moins mal au dos )

  • Pas d'apport d'engrais ni de pesticides en raison de la rotation des cultures

  • Diversité permettant d'y mettre aussi des fleurs donc esthétisme .

 

 

 

 

Aussi , après de nombreuses réflexions et quelques recherches sur le net , la technique du « jardinage au carré » m'est apparu comme une évidence .

 

 

1/ Pour tous les avantages mentionnés ci dessus

 

 2/ Parce que je ne suis que locataire et il m'est inimaginable de retourner le gazon pour y mettre un potager .

 

3/ Parce que mon jardin n'est pas  très grand mais que j'aimerai quand même y planter quelques légumes et herbes aromatiques .

 

4/ Parce que ma santé ne me permet pas de labourrer , bêcher , biner et me baisser en permanence .

 

5/ Parce que , seule , je n'ai pas besoin d'un immense potager .

 

6/Parce que j'aime jardiner .

 

 

Déjà 6 bonnes raisons pour me décider et me lancer dans un projet qui m'a l'air tout de même bien sympathique mais qui va demander quelques  reflexions quand à la rotation des cultures.

 

 

A suivre ............................................

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #POTAGER - LE JARDIN AU CARRE

Repost 0

Publié le 21 Avril 2010

Grimshaw-Atkinson-1836-1893.jpg

 

De l'ombre ou de la lumière
Lequel des deux nous éclaire
Je marche vers le soleil
Dans les couleurs de l'hiver

De l'ombre ou de la lumière
Depuis le temps que j'espère
Retrouver dans un sourire
Toutes les lois de l'univers

 

("L'ombre et la lumière" Calogéro et Grand Corps Malade /extrait)

 

 

cole-thomas.jpg

 

larson-marcus.jpg

 

Realisation_du_19-04-10.jpg

 

Ivan-Aivazovski.jpg

 

ivan-constantinovich-aivazovsky-1817-1900.jpg

 

william-turner.jpg

 

 

  Ferdinand-Georg-Waldmuller--1793-1865-.jpg

 

 

  Ombres et lumières : Les grands peintres du clair-obscur

 

 

Le clair-obscur est une technique picturale dans laquelle des parties claires côtoient immédiatement des parties très sombres, créant des effets de contrastes parfois violents. Ce procédé a été mis au point dès la Renaissance, mais porté à son apogée par "Le Caravage " et ses suiveurs, puis par des peintres des écoles du nord, notamment Rembrandt.

 

le-Caravage--1571-1610-.jpg

 

Rembrandt--1606-1669-.jpg

 

Georges-de-La-Tour--1593-1652-.jpg

 

Hendrick-Ter-Brugghen--1588-1629.jpg

 

 

Communauté : "Le casse tête de la semaine "

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #PEINTURE A THEMES

Repost 0

Publié le 17 Avril 2010

 

Fort-du-portalet-17042010--19-.jpg

 

Le fort du Portalet, dans les Pyrénées-Atlantiques (64), conçu pour défendre la route du Somport (vallée d'Aspe) , est à l’origine un poste de péage commercial : le " fortin du Poutou "ou " petite porte" . Construit au Moyen Age, ce poste de péage perdurera jusqu’à la Révolution de 1789.

 

 Fort du portalet 17042010 (41)

 

 Le 22 juillet 1842, le roi Louis-Philippe 1er ordonne la construction d’un fort afin de protéger la frontière des Pyrénées et de neutraliser la route du Somport en cas d’invasion espagnole.

Le gros oeuvre fût achevé en 1960 et les finitions en 1970.

 

Fort-du-portalet-17042010--14-.jpg

 

Sa construction est étonnante car bâti à même la falaise, à 765 m d’altitude avec des éléments de maçonneries, à l'aplomb du cave d'aspe .

 

Fort-du-portalet-17042010--2-.jpg

 

Fort-du-portalet-17042010--5-.jpg

 

De nombreuses galeries rocheuses parcourent ses entrailles avec de petites tourelles

en pierre de tailles.

 

Fort-du-portalet-17042010--6-.jpg

 

Le 18e Régiment d'infanterie de Pau y est affecté à partir de 1871 . Il y reste jusqu'en 1925.

De là, il intervient en 1875-1876 contre les soldats Carlistes espagnols.

La résistance du Fort était prévue pour résister 20 jours face à une armée de 3000

soldats.

 

Fort-du-portalet-17042010--1-.jpg

 

meurtriere.jpg

 On aperçoit sur les deux photos ci-dessus , les orifices des deux canons, dirigés vers l'Espagne ainsi que les meurtrières creusées à même la roche .

 

Fort-du-portalet-17042010--40-.jpg

 

 

A la veille de la Première Guerre mondiale, le fort est laissé à la disposition des civils, et ce jusqu'en 1940, lorsque le régime de Vichy y interne les citoyens jugés "responsables de la défaite" à l'issu du procès de Riom.

Parmi eux figurent Léon Blum, Édouard Daladier, Georges Mandel, Paul Reynaud, Maurice Gamelin.

Lorsqu'en novembre 1942, la Zone Libre est envahie, le secteur sert de position aux troupes allemandes.

Le fort sera libéré le 24 août 1944 par les Résistants Aspois et les Guérilleros espagnols.

 

 

Fort-du-portalet-17042010--13-.jpg

 

 

Edifié sur la rive opposée à la Route Nationale 134 , on doit franchir le gave en

empruntant un pont.

 

Fort-du-portalet-17042010--21-.jpg

 

Ce pont (appelé Pont d’Enfer) est un magnifique ouvrage en pierre composé de deux arcs centrés.

 

Fort-du-portalet-17042010--18-.jpg

 

Ensuite, on remonte sur 660 mètres un large chemin escarpé, ponctué de cinq virages en épingle à cheveux .

Les murs de soutènement du chemin d’accès sont réalisés en pierres sèches.

 

Fort-du-portalet-17042010--26-.jpg

 

 

On pénètre dans le Fort par le pont d’entrée qui enjambe la petite ravine.

 

Fort-du-portalet-17042010--12-.jpg

 

 

A la Libération, le Portalet sert de lieu d'internement, d'août à novembre 1945, pour le Maréchal Pétain avant son transfert à l'île d'Yeu .

 

En 1992, l’ensemble du Fort du Portalet est inscrit à l’inventaire supplémentaire des  Monuments Historiques .

Le fort est actuellement en réhabilitation grâce au Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques. Des visites sont organisées pendant la saison touristique.

 

Source : Office tourisme 64

 

C'était ma promenade de samedi (une bien belle balade) et j'espère bientôt vous faire visiter l'intérieur .

Bon dimanche .....

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #BALADES DANS LE 64

Repost 0