Publié le 11 Janvier 2010

manosolo

"Tous les chemins ne mènent-il pas à la mort?
qui n’échangerait pas cent ans d’ennui
contre trente-cinq ans de vie?"

**********************************

"J’ai joué avec le soleil qui m’a cramé les ailes
mais je l’ai vu de si près que peu de gens peuvent en dire autant,
La liberté ou la mort j’aurai eu les deux,
La liberté ou la mort c’est mieux que finir vieux."

Extraits des paroles de la chanson "la liberté"
de l'album "Je sais pas trop" sorti en 1997

 



« Je Suis Venu Vous Voir » de l'album "Internationale Sha la la ' sorti en 1999




"Les gitans" de l'album "Dehors" sorti en 2000

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #MUSIQUE

Repost 0

Publié le 10 Janvier 2010

Léon Voirin 1833 1887


En terrasse ou au comptoir le café mène à tout.

Celui de quartier est comme un garde fou 

Où les habitués viennent y chercher plaisir et ivresse,

Rompre la solitude ... Rencontres d'âmes en détresses.

Celui de la gare devient lieu de brassage.

Pause des voyageurs qui y sont de passage 

Se mêlant aux amants tendrement enlacés,

Mixage des peuples que rien ne peut perturber.

A la nuit tombée le café devient cénacle,

Se fait philosophique, poétique ou spectacle,

Rencontre d'admirateurs ou de contradicteurs,

Lieu d'échanges, de partages aux multiples saveurs.

M Urga ©


Henri Gervex 1852 1929
 

edouard manet au café



van gogh vincent 1853 1890


gauguin et degas au café


eugène girardet le café arabe


emile deckers 1885 1968


Jacques Emile BLANCHE (1861-1942)1

Dormir tranquillement en attendant la gloire,
Dans un lit frais, l'été, mais, l'hiver, bien chauffé,
Tout cela vaut bien mieux que d'aller au café.

Charles Cros (1842 - 1888)

Le Coffret de santal, Morale

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #PEINTURE A THEMES

Repost 0

Publié le 7 Janvier 2010

Farid Benyaa, est un artiste-plasticien algérien
né en 1953 à Sidi-Aïch dans la wilaya de Béjaïa en Algérie.

Il a consacré une collection aux femmes de son pays "Gestes de femmes"
mettant en valeur avec beaucoup de réussite, leur place et leur rôle dans la société Algérienne .
Son souci de détail est perceptible dans chaque tableau ...
Les femmes de presque toutes les régions d’Algérie ont trouvé place dans cette collection.


Je voulais vous le faire connaître.... et j'espère que vous apprécierez aussi .

Son parcours:
1974-1979 : études à l'Ecole Polytechnique d'Architecture et d'Urbanisme d'Alger
1980-1983 : travaille à la restauration de la Casbah d'Alger avec une équipe de l'UNESCO
1984-1989 : développe de nombreux projets d'achitecture au B.E.R.E.P. (Bureau d'études et de restauration)
1990 à ce jour : dispose d'un atelier d'art. Ain-Naâdja - Alger
Novembre 2000 : ouvre sa propre galerie d'art à Alger .

Il a déjà exposé à Paris, Marseille,Genève , Ankara...

Expositions personnelles

1985 : La Casbah d'Alger
1987 : Gestes de femmes
1993 : Art et architecture
1994 : Racines
1996 : Empreinte
1998 : Grain de sable
2000 : Bivouac dans l'Atakor
2001 : Humus originel
2002 : Les Sources du futur
2003 : Etat d'âme
2004 : Emotion
2005 : Cosmogonie

Je vous le laisse découvrir en images et en musique
(vidéo faite par mes soins)




J'aime la fraîcheur et les couleurs qui se dégagent de ses tableaux pleins de sensibilité.
Encre de chine, marqueur et peinture avec des touches de fusain donnent une originalité à ses toiles ,
proches de la bande dessinée et de l'Orientalisme.

Son site internet ... à voir ... http://www.farid-benyaa.com/



article déjà paru sur mon ancien blog

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #PEINTRES D'ICI ET D'AILLEURS

Repost 0