Publié le 8 Février 2009

 

On la trouve partout,tantôt comme lieu des cérémonies ou palabres
(grande case de chefferie) tantôt comme réceptacle de la vie quotidienne
(cases ordinaires des femmes) tantôt locaux annexes greniers à ignames.


Sa forme ronde offre peu de prise aux vents (surtout en période de cyclône)

Elle est entièrement construite avec des matériaux végétaux puisés dans la réserve forestière

Les attaches de la structure sont faites avec des lianes qui assurent une certaine flexibilité à l’édifice .

La couverture faite de paille (véritable isolant ) permet un confort thermique dans un pays ou le climat alterne entre une saison chaude et une saison froide .

L’écorce de niaouli assure une étanchéité parfaite et selon les régions on trouvera aussi des feuilles de cocotier ou de pandanus .

La forte pente permet un écoulement rapide des eaux.







La grande case est généralement située au centre de la tribu, souvent au bout d’une allée bordée d’arbres et sur un plan surélevé .

Sa forme ronde favorise la discussion.

Elle est le lieu de pouvoir du chef de clan kanak

Les éléments du décor représentent les composantes de la société kanak et sont liés entre eux comme les individus sont liés entre eux .

C'est le bois de houp, arbre séculaire, à l'origine des clans, qui est utilisé pour les pièces importantes, en raison de sa forte charge symbolique.

De ce fait, ces sculptures sont elles-mêmes associées à un ancêtre, et plus souvent encore à la communauté des esprits ancestraux.



 


La Grande Case dans laquelle résidait autrefois le chef, est l’un des symboles les plus visibles de la Culture Kanak.

 

A - La flèche faîtière représente « le frère aîné » Elle se compose d’un visage central et d’un tronc pied qui la rattache au somment de la case.


 



B - La porte de la case est basse , 1,50m . Elle oblige les visiteurs à s’incliner en signe de respect lorsqu’ils entrent dans la case .

E - Les chambranles représentent les esprits protecteurs .




C - Les poteaux de tour de case représentent « les clans »




D- Poteau central .représente le ministre chargé du maintien des rites











 

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #NOUVELLE- CALEDONIE

Repost 0

Publié le 8 Février 2009


                                    Taguée par Lmvie ... 

                                  "Si j'étais un homme "


 Et voilà ........maintenant ... répondons aux questions

1/ Quel serait ton plus grand fantasme
:

Connaitre enfin ...ce que ressent un homme lorsqu'il est vraiment amoureux .
 
2/ Quel "trip" aimerais-tu te payer ?

 Parcourir le monde avec un sac à dos
(moins risqué pour un homme )

3/ Garderais tu tes habits de femme ?

Non ...je pourrais enfin tester le costume "trois pièces" loll
mais surtout pas le slip kangourou ...


4/ Qu'est ce qui te ferait marrer ?

 Pouvoir faire pipi debout et n'importe ou ...


5/ Qu'est ce qui te manquerait ?

 Ma féminité .....

6/ Quelle serait ta plus grande envie ?

 Connaitre enfin le secret du maniement de la télécommande ...et

 Pouvoir utiliser quotidiennement  cet humour typiquement masculin...que nous adorons tant ... nous les femmes ... hihihi

7/ Aurais - tu une vengeance que tu pourrais mettre à l'oeuvre  ?

 non ... Je suis pour la paix des ménages ...

Finalement , si j'étais un homme ... je ferais comme Diane Tell
                     je serais  capitaine .....


Et puis non ... finalement ... je suis très bien dans ma peau de femme hahaha


8/ Y aurait-il des personnes que tu voudrais piéger ?
dans la vie de tous les jours ?
... Non

Pour ce tag OUI .....héhéhé


Luz
Maria
Fanfan du fatras


et  pour répondre à la question ..
"si j'étais une femme"

Michel
Bruno
Loris




Merci Lmvie .
Bonne journée  à toutes et tous
Bon dimanche ....







Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #TAGS DES BLOGUEURS

Repost 0

Publié le 7 Février 2009

 Julien DUPRE est un peintre français né le 19 Mars 1851 et mort le 15 Avril 1910 à Paris .
Il étudie aux Beaux-Arts dans l'atelier de Désiré-François Laugée dont il épousa la fille aînée , Marie , avec qui il eut  trois enfants .

Dans la lignée de Jean-François Millet et de Jules Breton il va exceller dans la peinture réaliste avec Léon Lhermitte, Jules Bastien-Lepage et Pascal Dagnan-Bouveret. Il devient un des meilleurs peintres animaliers.

Il est très exigeant dans son art.
Son oeuvre  
s’attache à mettre en scène les travaux des champs dans leur dure réalité et à montrer la connivence entre l’homme et l’animal.
Les personnages ne sont pas figés dans des poses académiques mais sont en mouvement dans l’action, dans l’effort comme dans le repos, montrant ainsi leur humanité.
Il possède un don pour jouer avec les couleurs, la lumière et les ombres et donner vie, force et mouvement à ses sujets.



Il fut vite connu et reconnu aux Etats-Unis où il vendit de nombreuses toiles qui, aujourd’hui,
ornent les Musées d’outre Atlantique.
il expose 
régulièrement jusqu'à sa mort et reçoit la Médaille d'or à l'exposition universelle de Paris en 1889, puis la légion d'honneur en 1892










 








 






 



 



 



 



 


 

Voir les commentaires

Rédigé par Urga

Publié dans #PEINTRES D'ICI ET D'AILLEURS

Repost 0